Revenir au site

Le nerf vague et la TPV, Quésaco?

Comprendre le lien entre nos comportements et notre corps

Si vous n’avez pas encore entendu parler du nerf vague et de la théorie polyvagale (TPV), ça ne saurait tarder. En effet les implications sur notre notre bien-être psychique et physique sont telles que nous sommes tous concernés. Et si le facteur humain est important dans votre métier, vous avez tout intérêt à vous y intéresser de près.

Vouloir ne signifie pas toujours pouvoir, avez-vous remarqué ? Quelle est la dernière fois où vous avez « mis les pieds au mur », où vous n’êtes pas passé.e à l’action ou bien vous n’avez pas réagi de la façon dont vous auriez voulu ? Probablement il n’y a pas si
longtemps que ça n’est-ce pas ?

On a beau vouloir avec notre tête, c’est le corps qui envoie beaucoup plus d’informations (80%) vers le cerveau que le contraire (recherches en neurobiologie). ce qui explique notre difficulté à opérer des changements bénéfiques même quand on sait que ce serait bien pour nous. C’est la raison pour laquelle les apports des neurosciences ont aussi leur limite et la TPV redonne de l'importance à notre instinct et à l'intelligence du corps, relégués trop souvent à un second plan.

C’est là où la théorie polyvagale (TPV) créée par Dr. Stephen Porges, un psychologue et neuroscientifique américain, entre en jeu pour nous rendre attentif.ve à l’endroit où tout commence : dans notre système nerveux autonome (SNA). La TPV apporte à la fois une compréhension de nos comportements notamment sociaux et surtout des clefs pour sortir de comportements que nous jugeons inappropriés, disproportionnés et qui nous limitent dans l'expression de notre potentiel.

Alors qu’est-ce que la TPV? Et en quoi elle concerne chacun.e de nous? Comment peut-elle nous aider à nous sentir mieux dans notre vie? Quels livres je recommande? Je réponds à ces questions dans les sections suivantes.

broken image

Qu'est-ce que la TPV?

La TPV, théorie polyvagale, a été créée en 1994 par Dr.Stephen Porges, en étudiant les comportements des bébés prématurés. Deborah Dana, une collaboratrice de Porges a aussi beaucoup contribué à la diffuser de manière plus accessible. C’est avec elle que Ludovic Leroux, avec qui je me suis moi-même formée, a commencé avec la TPV en 2018. L'intérêt pour la TPV dans le monde francophone est assez récent.


La TPV a pu montrer que notre système nerveux autonome (SNA) passe son temps à évaluer si on est en sécurité ou en insécurité. Toutes les informations qu’il capte 24h/24h vont être transformées en « sécurité » ou « insécurité ». Notre système nerveux autonome (SNA) est composé du système sympathique (quand on est actif-ve) et para-sympathique (retour au calme): le nerf vague fait partie de ce dernier. Le nerf vague à 2 branches (ventrale et dorsale) d'où le terme "polyvagale" : il est le nerf le plus long
du corps. Il commence dans le tronc cérébral et erre ensuite dans le corps, se
connectant à de multiples organes (voir image).

broken image

Quand on est bébé, notre corps est notre 1er outil d’interaction (notre cerveau est en plein développement) : il nous permet de ressentir et de réagir à la vie. Nous venons au monde en étant conçus pour nous connecter. Chaque être humain est naturellement programmé pour le lien = l’enjeu consiste à se réguler pour retrouver le lien et donc la sécurité. C’est pour cela que nous appelons aussi la TPV «science de la relation».

Dès le départ, l’être humain, grâce à ce nerf vague a pour but de vivre en société et d’être en lien avec les autres. L’évolution de l’humanité fait que la principale source de protection est le lien avec les autres. Nous naissons tous avec cette capacité à être en lien (sauf cas de traumatisme, problème de vie intra-utérine, etc.). Le problème n’est pas qu’on n’est pas en confiance. C’est qu’on se déconnecte petit à petit de cette confiance naturelle en grandissant. On passe plus de temps dans notre tête et on se déconnecte de notre corps. 

La TPV met en évidence le rôle du nerf vague dans la régulation des émotions, le lien social et la réponse à la peur. Quand il est dérégulé, la communication avec les organes et cerveau est impactée ce qui entraine des symptômes comme insomnie, mal à la tête, obésité, troubles digestifs, inflammations, tensions dans le corps. Et comme notre physiologie conditionne notre psychologie, ça peut déclencher stress, anxiété, manque de confiance, une grande méfiance envers les autres, une faible estime de soi, une sensation de ne pas être assez ni de faire assez, la comparaison aux autres etc.

On parle de mauvaise "flexibilité" vagale (ou tonus vagal). Le nerf ne remplit plus sa fonction pour que nous revenions à un état d'homéostasie, d'équilibre. Nous serions 85% à être dérégulés dû à un environnement qui favorise la sur-stimulation du système sympathique sur le para-sympathique avec des conséquences sur notre état physique, psychique et émotionnel.

broken image

 

En quoi la TPV concerne chacun.e d'entre nous?
Une vidéo courte et utile pour comprendre le lien entre notre système nerveux, nos mécanismes de survie et notre sentiment de sécurité. Vous pourrez probablement identifier assez facilement votre état de protection dominant dans un de ces comportements. Nous ne réagissons pas tous de la même manière face au danger.

Comment peut-elle nous aider à nous sentir mieux?

La TPV nous donne des clefs pour passer du mode «survie» à «vie». Elle nous fait partir du principe que tous les états de protection ont leur rôle à jouer et que nos comportements, pensées, émotions désagréables ont une fonction positive même ceux qui nous «sabotent» car ils sont la conséquence d'un état de protection qui au départ a eu ces raisons d'être. Nous pouvons les prendre comme des "informations" (et non une condamnation) et en faire des alliés. Sans cette conscience, nous pouvons passer notre vie à nous battre contre nous-même, à se reprocher des états que nous ne comprenons pas.

La TPV nous permet d’apprendre à réguler notre SNA, le ré-éduquer grâce au nerf vague qui relie notre cerveau au reste des organes afin qu’il puisse retrouver son fonctionnement normal et que nous puissions retrouver une paix intérieure et nous sentir en lien avec le monde, les autres et soi-même et mieux répondre aux sollicitations.

C’est une approche qui privilégie l’expérience et les ressentis dans le corps au lieu de l’interprétation et des «pourquoi» : notre corps notamment nous donne accès à
notre passé par ses manifestations physiques.

La TPV nous invite à lâcher le mental et notre cerveau pour se connecter à nos instincts (cette intelligence qui les animaux ont) pour retrouver cette sécurité qui
réside déjà en nous et que nous ne ressentons pas/peu car nous nous sommes
«blindés» pour nous protéger. Nous apprenons ainsi à faire preuve de discernement et la différence entre ce qui est vraiment dangereux et ce qui ne l’est pas.

Comme un muscle, nous pouvons entrainer notre nerf vague pour augmenter notre flexibilité vagale et nous sentir mieux dans notre corps, coeur et tête et comme le dit Debora Dana "tomber amoureux de sa vie".

broken image

 

Des livres TPV

Pour approfondir ce sujet, je vous recommande pour commencer le livre de Ludovic Leroux car il est très didactique et cadre très bien le sujet. Celui de Deborah Dana vous permettra ensuite d'approfondir le sujet. Je ne vous recommande pas de commencer avec Porges car son approche est très scientifique (à vous de voir). Pour une orientation plus "santé/physique/guérison", celui du Dr. Navaz Habib et de Stanley Rosenberg peuvent vous intéresser.

broken image

 

broken image

En 2021, je ne connaissais pas l'existence de la TPV et du nerf vague et cette découverte a beaucoup enrichi mon approche globale du potentiel humain.

Je me suis formée en 2022 avec Ludovic Leroux et je suis certifiée Xpert Pleine Confiance. J'ai aussi suivi tout son programme Xplore en 2023 : j'ai commencé à inclure son enseignement sur la théorie polyvagale (TPV) dans mes différents ateliers en 2023 et en 2024 je vous propose un programme "nerf vague" entièrement dédié à la TPV avec un atelier en présentiel à Lausanne et des RDV de suivi en ligne sur 3 semaines pour augmenter votre flexibilité vagale et renforcer ainsi ce sentiment de sécurité intérieure profondemment en vous. N'hésitez pas à me faire des propositions si vous êtes ailleurs en Suisse ou en France, Belgique pour le proposer à votre réseau ou communauté. Je suis relativement mobile et je peux aussi animer ce programme en anglais.

Tout ce que j'ai appris et pratiqué auparavant notamment en neurosciences et psychologie positive prend une toute nouvelle perspective avec cet élément qui est le socle de notre"instinct" et je me réjouis de pouvoir vous accompagner dans cette aventure au pays de l'intelligence du corps.