Revenir au site

7 façons de réduire le "manque"

Selon l'enseignement de Benthinho Massaro

Depuis 2 ans, je m'intéresse de près à l'enseignement de Benthinho Massaro, un jeune hollandais qui a commencé son chemin spirituel quand il était adolescent. Il apporte de nombreuses réponses notamment à ce sentiment de manque que nous pouvons éprouver quand nous n'obtenons pas ce que nous désirons.

Je recommande son livre qui existe seulement en anglais "Super accelerated living" et cette vidéo de 2h30 qui est un bon résumé de son livre. En français, il existe encore très peu de choses traduites, d'où la raison de ce blog.

Benthinho Massaro

Voilà ci-dessous 7 façons de réduire ce sentiment de "Il me manque quelque chose dans ma vie" inspirées de son enseignement.

 

Le manque n'existe pas en tant que tel car l'univers est pur potentiel et abondance. Il est ressenti quand nous n'arrivons pas ou plus à nous connecter au monde des "possibles" et que nous sommes coupés de notre pouvoir créateur.

Selon lui on est là pour devenir des êtres "vibratoires" maîtres de notre état intérieur et fréquence vibratoire. Et la seule obsession que nous devrions avoir est de nous "sentir incroyablement bien maintenant et à tout moment" comme indicateur que nous sommes dans le "flot" de la source qui nous a créée qui est pure abondance.

Notre "job" c'est de capter toute descente de fréquence et de rectifier le tir et de ne surtout pas prendre ce qu'on voit et qu'on observe dans notre vie comme "réel" car ce n'est que la conséquence de notre vibration. "Arrêtez d’attendre ce qui vous attend" une de mes citations favorites de lui ("Stop waiting what is waiting for you" en anglais). C'est à nous avec notre vibration de "modeler" notre réalité physique et d'arrêter d'attendre sur les conditions pour nous sentir bien. C'est le propre du modèle quantique où c'est nous en tant qu'observateur et notre état intérieur qui émet une fréquence qui va causer un effet sur la réalité physique visible que nous appelons notre "vie".

Bien sûr nous pouvons traverser des moments d'intégration de nos expériences où nous avons l'impression d'être en bas de la vague, c'est le mouvement naturel de la vie mais son enseignement nous donne de très nombreuses clefs pour parer à ce sentiment de "il manque quelque chose dans ma vie".

1/D'abord, je dédramatise et je me relaxe : ce 1er point n'est pas le plus facile mais certainement 1 des points centraux de son enseignement. Ce sentiment de «contraction» causé par "il me manque quelque chose à ma vie", c’est simplement un SIGNE de mon corps émotionnel qui m’alerte que je fais «fausse route» que je suis entrain de croire quelque chose qui n'est pas vraie : je pense "manquer de quelque chose" alors que c'est une invitation à interroger mes croyances limitantes et à retrouver mon "alignement" et donc mon pouvoir de créateur de ma vie.
2/Je célèbre ce que j’ai déjà : je choisis de voir ce qui est «florissant» dans ma vie en lien avec mon sentiment de «manque» car tout n'est pas blanc ou noir mais notre tête aime bien nous convaincre que c'est le cas. Par exemple, je veux être en meilleur santé : je reconnais ce qui déjà fonctionne bien dans mon corps.
3/Je savoure ma courbe de progrès au lieu de mettre mon attention sur ce qui reste encore à accomplir selon moi.
4/Je cultive un état de confiance et j’interprète tout ce qui m’arrive en lien avec ce sujet comme un signe que tout se met en place dans le bon sens et que je suis à 2 doigts de réaliser ce que je veux.
5/Je me comporte comme un être "vibratoire" = J'arrête de m’adapter (réagir) aux circonstances, je refuse à ce que la situation me fasse descendre ma fréquence vibratoire, c’est moi qui influence les circonstances (mon «manque») en choisissant à chaque moment de me sentir bien à ce sujet. Mon changement d'état va automatiquement changer mon expérience car la réalité physique visible n'est qu'un miroir de ce qui se passe dans l'invisible où cette réalité prend sa source.
6/Je suis même curieux-se et excité-e de vivre ce chemin de «réalisation de soi» où je me révèle à moi-même chaque jour un peu plus, en me confrontant à des situations qui me font grandir.
7/Je ne m’arrête jamais pour attendre les résultats car l’attente envoie un message de «manque» : je ne cesse de planter de nouvelles graines, de créer mon quotidien à chaque moment de la journée (ouvrir la porte, sourire, lunch avec ami…) et d’ouvrir mon champ des possibles encore et encore car mon pouvoir de création est tellement plus important que ce que je crois...

Le fil rouge entre tous ces points, choisir une interprétation toujours élevée de notre expérience grâce à une imagination accrue car nous sommes de super créateurs de notre réalité qui nous ignorions selon lui. Mettre l'accent avant tout sur "se sentir bien et encore plus que cela" nous assure de d'influencer à notre avantage la réalité physique et les conditions car elles sont la conséquence de notre fréquence vibratoire. Ce ne sont pas les conditions qui doivent avoir du pouvoir sur notre état mais nous qui causons un effet sur ces conditions.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK