Revenir au site

De "matérialiste" à "créateur"...

Les 3 pouvoirs à activer pour commencer une aventure quantique

D’une journée à l’autre, notre état intérieur (nos pensées et émotions) fluctue souvent en fonction des évènements dans notre vie. Dans une même journée nous pouvons exprimer de nombreuses versions de nous-mêmes des plus "grincheuses" au plus "enjouées", avez-vous remarqué? Le modèle quantique nous encourage à rester gardien d'un état intérieur "élevé" qui ne dépend pas des circonstances extérieures pour se sentir "créateur" de notre vie. EXPLICATIONS...

Le "matérialiste" en nous comme l'appelle Dr. Joe Dispenza est tellement occupé toute la journée à enchainer les tâches qu'il peut passer sa journée entière sans être sorti de son "auto-pilote". Son monde tourne autour de la "forme", de l'environnement. Son attention est portée principalement sur l'extérieur et les choses à "faire". Dans ce cas là, il n'a plus d'énergie pour créer quoi que ce soit de nouveau dans sa vie.

« Devenir super-conscient " (le titre du dernier livre de Dr. Joe Dispenza) nous permet de ne pas nous laisser définir par notre environnement et de décider consciemment de choisir notre état intérieur pour vivre une vie intentionnelle et créative.

En effet, le modèle quantique de vie consiste à « causer » un effet sur notre vie en modulant notre état d'être intérieur alors que le modèle newtonien linéaire de « cause à effet » privilégie le "faire" et l'action. Bien sûr l'un n'empêche pas l'autre mais beaucoup d'entre nous ne connaissent que le modèle newtonien qui est mis en avant dans notre éducation et culture : on apprend que pour obtenir un résultat, plusieurs actions sont nécessaires et qu'elles doivent être faite dans un certain ordre. D'où le syndrome "est-ce que je fais bien?" qui nous coupe souvent de notre ressenti. 

Si tu veux être propriétaire, tu prends un crédit sur plusieurs années et tu deviens propriétaire au bout de 10 à 20 ans. Avec le modèle quantique qui est basé sur le pouvoir de l'énergie qui est à l'origine de toute réalité physique et visible, on ajoute une corde à notre arc : nous pouvons accélérer l'obtention d'une propriété, d'un job, une nouvelle relation, une guérison etc. en prenant soin de l'énergie que nous émettons. Plus notre fréquence vibratoire est élevée, plus nous avons accès à un champ de possibilités. Comment s'y prend-on? En utilisant le langage des émotions : plus une émotion est élevée, plus notre fréquence vibratoire l'est, plus nous avons d'influence sur notre réalité physique.

Un exemple, que vous comprendrez vite : rappelez-vous l'état dans lequel vous étiez quand vous étiez très amoureux. C'est peut-être encore le cas ;). Tout semblait possible, n'est-ce pas? Votre fréquence vibratoire était "haute" car vos émotions étaient très positives, vous aviez ainsi accès à un champ des possibles très large. Et probablement que de très belles choses ont pu se passer dans un tel état car vous vous sentiez "illimité" et votre réalité physique a commencé à refléter cet état, n'est-ce pas? Dr. Bruce Lipton dans son dernier livre "L'effet lune de miel" nous encourage à nous connecter à cet état pour créer le paradis sur terre. 

Une fois que nous comprenons comment ce modèle fonctionne, nous apprenons à élever notre fréquence et à nous conditionner chaque jour à nous sentir bien avant tout car nous savons que c'est notre état intérieur qui va "peindre" toute notre réalité visible et physique selon la fréquence que nous émettrons.

La psychologie positive rejoint aussi ce modèle en nous démontrant que c'est le bonheur qui amène le succès et non le contraire (recherches de Shawn Achor, chercheur à Harvard). En langage commun, on pourrait dire "souris à la vie et la vie te sourira". 

Dans le cadre de la théorie polyvagle et du nerf vague, c'est aussi l'équivalent du profil neurobiologique du "créateur-trice" qui est connecté.e et en lien avec ce qui se passe en lui, les autres et son environnement et qui a une assez bonne "flexibilité vagale" pour retrouver le chemin de la sécurité intérieure facilement.

Plus spécifiquement, qu'est-ce qui distingue un "créateur" d'un "matérialiste"? Qu'est-ce qui les différencie fondamentalement? Comment devenir un "créateur"? Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus si ça vous intéresse...

broken image

Qu'est-ce qui différence vraiment ces 2 versions de nous-même?

La différence fondamentale, c’est leur énergie…ils n'émettent pas du tout la même fréquence vibratoire...

Le "matérialiste" en nous bloque l’énergie créatrice alors que le "créateur" en nous fait circuler l’énergie créatrice, celle de la Source de toute vie. L'expérience intérieure et extérieure de notre vie n'est pas du tout la même selon si "je subis" ma vie ou "je la crée". 

Le/La «Matérialiste» en chacun de nous

Sa vie est dirigée par la tête/mental et ce "matérialiste" ne croit que ce qu'il voit. Il est très influencée et influençable par son environnement c’est-à-dire ses circonstances et les personnes qui l’entourent.

Dans ce cas :

- Je mets mon attention sur ce qui ne va pas, les difficultés et les obstacles

- Je perds mon énergie vitale car je me sens la proie de mon environnement et j’essaie désespérément de le contrôler

- Je suis sous le contrôle de mes conditionnements limitants et je les subis...

Je suis dans une énergie de "manque/séparation" avec la source de toute vie qui elle existe à tout moment. J'ai le sentiment qu'il me manque quelque chose dans ma vie et j’en souffre.

Le/la créateur/créatrice en chacun de nous (appelé aussi Génie par Dr. Joe Dispenza)

Sa vie est vécue à travers la conscience et le cœur où la dimension de “l'énergie créatrice” prédomine, il ne permet pas à son environnement de diriger sa vie, il fait en sorte de « répondre » au mieux à son environnement, c’est-à-dire ses circonstances et les personnes qui l’entourent et surtout il se fait un point d'honneur à créer sa vie.

Afin de devenir des créateurs de notre vie, nous pouvons utiliser ces 3 pouvoirs : celui de l’attention, de l’énergie élevée et de l’amplitude.

Dans ce cas :

- Je mets mon attention sur ce que veux, les solutions et le monde des possibles

- Je crée une énergie "élevée" qui ne dépend pas de mon environnement : je cultive cette confiance en moi et la vie et j'essaie d'être "amoureux de ma vie" autant que possible

- Je crée une amplitude énergétique positive supérieure à mes conditionnements limitants qui va me permettre de passer le cap des résistances et je persévère... 

Je me connecte à une énergie « d’abondance et d’unité au champ quantique des possibles » = je sais ce que je veux et je me permets de lui donner sa place au mieux de ma capacité jour après jour

broken image

Est-ce une aventure facile? Elle peut parfois être complétement magique car nous faisons tomber les limites de l'espace-temps et pouvons considérablement accélérer la manifestation de ce que nous désirons dans notre vie. Cependant, il faut être prêt à se sentir inconfortable. C'est un mode de vie où nous somme prêts à faire face à nos limitations et où nous apprenons à y répondre avec amour et persévérance. C’est une vie intentionnelle qui nous révèle un peu plus à nous-même chaque jour. Ce qui nous limite n’est pas un ennemi à éliminer mais une invitation à comprendre quelque chose et une opportunité à grandir en conscience : chaque chose qui se manifeste a sa pertinence au moment où elle est là. Notre état a permis à cette expérience d'exister. Pour ma part, j'aime me poser ces questions "Qu’est-ce qu’une situation inconfortable me dit sur moi et mes conditionnements limitants ? Et comment me connecter à une version de moi-même où ce challenge n’existe plus ?". Et c'est ce chemin pas toujours confortable qui va me permettre d'évoluer vers plus de conscience et d'amour.

Y-a-t’il une plus belle aventure que celle de mieux se connaître et d’activer des potentiels endormis pour devenir les "artistes" de notre vie ?

Pour moi, le génie en nous :

ne perd jamais, il gagne toujours

ne fait qu’apprendre et évoluer en conscience

transforme au lieu de subir

réconcilie au lieu de séparer

C’est un acte d’amour inconditionnel envers soi qui nous demande beaucoup de bienveillance et de courage. On apprend à se distancer ou transformer toute énergie de "séparation" créée par la peur et nos conditionnements pour privilégier une énergie "d'abondance et d'union" infusée par l'amour, la fréquence ultime de la Source de toute vie.  

Devenir super-conscient et créateur de notre vie comme un génie, ça demande de :

  • Devenir son/sa meilleur-e ami-e
  • S’accompagner avec bienveillance quoi qu’il arrive
  • Apprendre à se connaître et savoir ce qu’on veut
  • Faire face à nos ombres avec amour
  • Apprendre à se faire confiance
  • Aller au-delà de notre corps et de notre environnement et dépasser nos limites
  • Élever notre conscience et fréquence
  • Accepter d’être vulnérable et honnête avec soi
  • Se réaligner pour se reconnecter à notre pouvoir
  • Être déterminé-e et prendre soin du «feu» et de la Vie qui nous animent
  • Remonter en selle quand on est tombé-e
  • Lâcher prise et faire confiance à la Source de toute vie
  • Être prêt-e à être initié-e et se sentir inconfortable
  • Nourrir chaque moment d’un regard amoureux envers la vie : voir le «bien supérieur» dont parle Eckhart Tolle en tout

Tout un programme! Celui d'une vie (ou plusieurs ;))

J'aime personnellement parler de vie "féconde" et "affirmative" qui dit un grand OUI à la source de vie qui nous a créée. C'est une création qui se joue chaque jour!

Si ces informations vous interpellent, les auteurs-conférenciers que je vous recommande tout particulièrement sont Deepak Chopra, Dr. Joe Dispenza, Greg Bradden, Lynne McTaggart, Michael Beckwith et Benthinho Massaro. 

Si vous êtes en Suisse, je propose Ma Vie "Made in Me" avec 3 ateliers sur 3 mois dès le samedi 24 février 2024 pour créer une vie vivre guidée par vos aspirations et s'ouvrir au champ des possibles. Ce programme est inspiré par ce que j'ai appris et pratiqué ces 10 dernières années sur ce sujet depuis ma découverte du livre "la matrice divine" de Gregg Braden ainsi que des pratiques issues des neurosciences, de la psychologie positive et de la théorie polyvagale et du nerf vague. Je serais aussi très heureuse de venir vers vous si vous n'êtes pas en Suisse pour proposer ce programme à votre "tribu", que ce soit un groupe de femmes entrepreneurs ou d'étudiants en quête de sens, etc. 

Quantiquement, Caroline